Aller au contenu principal

Session Criminelle du 18 janvier 2018

DOSSIER DE PRESSE. JUSTICE

PREMIERE SESSION CRIMINELLE DE LA COUR D’APPEL DE BANGUI du 18 janvier 2018

En ce jour du 18 janvier 2018, la plaidoirie faite par les avocats de la défense a controversé les faits (les cinq chefs d’accusation) et pouvait innocenter le présumé accusé NGAÏBONA Rodrigue alias Général ANDJILO des cinq chefs d’accusation qui lui étaient reprochés.

Le Ministère public par la voix du Magistrat Ghislain GREZENGUE alors 1er Avocat Général à la Cour d’Appel de Bangui a relancé le débat sous un autre angle, soulevant ainsi des échanges contradictoires et entre la partie civile et la défense

La journée était fournie par des logiques s’imprégnant sur des modèles des théorèmes et citations d’auteurs étrangers sur la culpabilité et les rôles que doivent jouer les avocats de la défense lorsque le client est indiscutablement coupable selon le Ministère public

Réaction épidermique de la défense qui permet à la partie civile de rehausser le niveau du débat.

Des répliques se sont succédés et compte tenu du temps, le président a repris la parole pour suspendre l’audience et de la faire reprendre le lendemain 19 janvier 2018