Aller au contenu principal

Session Criminelle du 16 juillet 2018: le procès

DOSSIER DE PRESSE. Ministère de la Justice, des Droits de l’Homme

 

Après prestation de serment des jurés, le procès du Ministère Public et DIBERT Jean Max contre madame KPIAMALE Rose pour meurtre devrait démarrer, mais seulement, pour une cour constituée de :

  • Président magistrat Hors Hiérarchie PESSIRE Thierry
  • Assesseur magistrat madame PISMIS
  • Assesseur magistrat NDAKALA Rufin
  • Procureur Général magistrat Hors Hiérarchie TAMBO Éric Didier

Au démarrage du procès, une anomalie a été décelée, c’est que le premier avocat de la défense a abdiqué et le second en la personne de maître MAÏTOVO qui devrait défendre la présumée accusée n’a pu entrer en possession du dossier, donc incapable de défendre sa cliente, il a demandé le renvoi à une date ultérieure, mais vu l’agenda du Procureur Général et le lot de dossiers à traiter durant tout le long de cette session criminelle, le P. G. a insisté pour que le délais minimum des renvois devant les assises criminelles de trois jours soit respecté pour permettre à l’avocat de l’accusée de prendre connaissance du dossier.

Après concertation avec les assesseurs, le Président PESSIRE Thierry a donné son accord et renvoie le procès à la date du 19 juillet 2018.

La séance était levée