Aller au contenu principal

Session Criminelle du 10 janvier 2018

DOSSIER DE PRESSE. JUSTICE

Mercredi le 10 janvier 2018 3eme JOURNEE DE LA SESSION CRIMINELLE 2018 DE LA COUR DAPPEL DE BANGUI

Les travaux de la session criminelle de la cour d’appel de Bangui se poursuivent en la salle de délibération de la cour de cassation à Bangui.

Pour la troisième journée consécutive, la cour a débattu de l’affaire Ministère public coute la présumée YASSILINGOU Berthe poursuivie pour association de malfaiteurs et Assassinat en 2014 au village AWATCHE à Bambari.

L’audience était présidée par le Magistrat Joachim PESSIRE et le Ministère public était assure par le procureur General de la cour d’Appel de Bangui ;

Le Magistrat hors hiérarchie ERIC DIDIER TAMBO.

La cour criminelle reproche à l’accusée Berthe YASSILINGOU alors commandant en chef des femmes de l’association balakas au village AWATCHE situé à 25kms de Bambari ; pour avoir assassiné deux femmes soupçonnées d’être des sorcières, en l’occurrence Mesdames KETTE YASSE Agnès et ITENDE Suzanne lesquelles auraient ensorcèleriez le fils au sieur KPAGO Hugues.

Apres les débats successifs, de la présumées accusée YASSILINGOU Berthe, de la défense, puis des témoins de la partie civile, suivi du réquisitoire du procureur général, l’occasion a été donnée au président de la cour criminelle Joachim PESSIRE , de déclarer dans son verdict, YASSILINGOU Berthe coupable de l’assassinat de ces deux femmes notamment KETTE YASSE Agnès et ITENDE Suzanne le 26 Aout 2014, la condamne a 20 ans de travaux forcés, à payer une somme de 3 millions de FCFA à Madame TEKPA Angèle Larissa et 5 millions de FCFA à titre de dommage a la famille des disparues, l’accusée YASSILINGOU Berthe a trois jours de pouvoir en cassation a martelé le président de l’audience.