Aller au contenu principal

PREMIERE SESSION CRIMINELLE DU 8 JANVIER AU 8 FEVRIER 2018

DOSSIER DE PRESSE. JUSTICE

DE LA PREMIERE SESSION CRIMINELLE DE LA COUR D’APPEL DE BANGUI

JOUURNEE DU 8 JANVIER 2018

Bangui, capitale de la République centrafricaine a abrité ce lundi 8 janvier 2018. Les travaux de la première session criminelle de la Cour d’Appel de Bangui. Ceci du 8janvier au 8février 2018 dans la salle d’audience de la cour de cassation

Cette cour criminelle était présidée par le Magistrat hors hiérarchie Roch Alfred NGOUMBRE entouré de deux assesseurs            et le ministère public était représenté par le Magistrat hors hiérarchie Éric Didier TAMBO

En tout, une cinquantaine de dossiers était à l’ordre du jour dont les faits reprochés diffèrent en fonction des présumés accusés, on citera entre autres Association des malfaiteurs, détention illégale d’armes et de minutions de guerre, coups et blessures volontaires, détournement de deniers publics, vol aggravé, assassinat, homicide volontaire, coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort, séquestration, etc.

Au rôle de la session criminelle de la cour d’appel de Bangui, trois présumés accusés étaient dans le box des accusés pour cette première journée, à savoir :

  1. BOMSE Oscar alias « DOGO »
  2. LIBONA Guy
  3. YAKOÏSSE Jésus Paterson

Tous trois poursuivis pour association des malfaiteurs

Mais, pour des raisons techniques, c’est le dossier de Mr NGAÏBONA Rodrigue alias « Général ANDJILOU » qui était retenu, à qui sont reprochés des faits comme assassinat, association des malfaiteurs, vols aggravés, séquestration, détention illégale de minutions et armes de guerre.

Pendant son audience, sa défense a constaté que malgré les pièces versées, le dossier de son client était vide, d’où nécessité d’un renvoi de trois jours ;

Après un brève suspension de l’audience, à la reprise, le Président de la cour Roch Alfred NGOUMBRE a renvoyé le procès pour le 11 janvier 2018.